Janet Agren

BIOGRAPHIE

Janet Ågren est née à Landskrona, Suède. Après des débuts comme modèle à la fin des années 60, sa carrière l'amène vers l'Italie où elle commence à apparaître dans des films. Elle fait ses débuts dans I due Crociati (1968) de Giuseppe Orlandini. Elle apparaît dans 57 films, parmi lesquels : Paura nella città dei morti viventi de Lucio Fulci (1980), La secte des cannibales de Umberto Lenzi, la même année, et Kalidor de Richard Fleischer, en 1985.

 La Secte des cannibales ( Mangiati Vivi) de Umberto Lenzi

Elle est également apparue en 1972 dans un film de Billy Wilder avec Jack Lemmon, Avanti!.
Elle a quitté la Suède au début des années 1990 et a déménagé aux États-Unis où elle réside actuellement.

Kalidor (Red Sonja) de Richard Fleischer

Wikipedia

FILMOGRAPHIE SÉLECTIVE


Année Titre De Rôle Disponibilité FR
1968 I due Crociati Giuseppe Orlandini
Clorinda
Néant
1972 On m'appelle Providence Giulio Petroni
Stella Néant
1972 La Plus Belle Soirée de ma vie Ettore Scola
Simonetta Néant
1974 L'assassino ha riservato nove poltrone Giuseppe Bennati
Kim
Néant
1974 Le Profiteur Sergio Nasca
Teresa Adiutori Néant
1976 Tireur d'élite Giuseppe Rosati
Gloria
1978 Bermudes : Triangle de l'enfer Tonino Ricci
Angelica
1978 S.O.S Danger Uranium Gianfranco Baldanello
Helga
1979 Il commissario di ferro Stelvio Massi
Vera
Néant
1980 La Secte des cannibales Umberto Lenzi
Sheila Morris
1980 Frayeurs Lucio Fulci
Sandra
1982 Sogni mostruosamente proibiti Neri Parenti
Dalia Néant
1982 Panic Tonino Ricci
Jane Blake
1983 Mystère Carlo Vanzina
Pamela
1983 Occhio, malocchio, prezzemolo e finocchio Sergio Martino
Helen Néant
1983 Questo e quello Sergio Corbucci
Lucilla Néant
1984 Vediamoci chiaro Luciano Salce
Genevieve Néant
1985 Kalidor (Red Sonja) Richard Fleischer
Varna
1986 Atomic Cyborg Sergio Martino
Linda
1986 Aladdin Bruno Corbucci
Janet Haddin
1987 Karate Warrior Fabrizio De Angelis
Julia Scott
1988 Ratman Giuliano Carnimeo
Terry
1988 La Nuit des requins Tonino Ricci
Liz Ziegler
1989 Magdalene Monica Teuber
Anna Néant
Partager cet article :

+ commentaires + 4 commentaires

1 juillet 2017 à 09:27

Elle a en effet dû affronter une reconversion difficile du fait de l'effondrement du cinéma bis italien. Il me semble que Barbara Bouchet avait ouvert jadis une salle de sport, que Luciana Paluzzi s'était reconvertie dans la production...Bref, des lendemains difficiles pour nos acteurs du bis.

Si Janet Agreen avait quand même eu une relative bonne carrière dans les années 80, la mode était, dans la seconde moitié, pour les producteurs, à choisir des jeunes, les enfermer dans un lieu clos, pour affronter une malédiction !

Bravo pour ton site qui honore de fort belle manière son titre !!!

1 juillet 2017 à 14:01

merci beaucoup Tintorera, ton post fait bien plaisir, à un moment où je reçois beaucoup de critiques dues aux mises à jour rares en ce moment... J'ai un métier très prenant et une famille... les gens ont du mal à comprendre :)

4 juillet 2017 à 12:20

Cela tombe bien que tu me relates ce genre de situation car je vais quelque peu t'aider à faire le point.

Tenir un site/blog est extrêmement épuisant.
On se casse la tête sur la programmation, en tentant si possible de tenir une périodicité afin de satisfaire son audience et, parfois, d'entretenir un échange soutenu, amical et constructif avec lui.
On tente de faire plaisir, de provoquer des surprises mais cela est, sur le moyen terme, fatiguant, voire épuisant.

Aussi, les gens doivent s'attendre à une publication "événementielle".
L'essentiel est justement ta famille, ton travail et tu tiens ton site pour le plaisir, celui de faire partager et de célébrer ta passion. Tu ne dois rien aux autres et, à mon avis, ne te stresses pas sur la périodicité. Il y a suffisement d'autres sites - qui ne sont pas exactement le tien (nous sommes d'accord) - pour que ton audience puisse patienter.

En outre, tu fais, comme je l'ai indiqué, cela pour le plaisir. Si la lassitude et le stress de la périodicité ont remplacé le plaisir, alors prends quelques mois sabbatiques.
Tu reviendras regonflés à bloc et avec de nouvelles idées !

Sinon, autre sujet, j'ai remarqué chez toi une certaine admiration pour Cannibal Holocaust. C'est marrant car j'avais trouvé ce film suprême la première fois que je l'ai vu, une immersion dans le vrai cinéma, mais je remarque de plus en plus les défauts à chaque fois où je le revois. Mais des films avec de tels défauts, je serais content s'il y en aurait davantage...

En ce qui concerne ta programmation, je suis encore très heureux d'avoir pu revoir Duore a morire de D'Amato avec Luc Merenda ! Merci encore !!!
Amicalement

16 juillet 2017 à 09:47

merci pour ton super message Tinterora... Mes échéances pour le boulot sont passées, je suis en train de remettre les films qui n'étaient plus disponibles... :)
J'aurai un peu plus de temps jusqu'à début octobre environ

Enregistrer un commentaire

 
Support : Creating Website | Johny Template | Mas Template
Copyright © 2015. La Vidéothèque du Bis - All Rights Reserved
Template Created by Creating Website Published by Mas Template
Proudly powered by Blogger