Alberto De Martino

BIOGRAPHIE

... ou Martin Hebert, pseudonyme largement utilisé par le bonhomme. Né en 1929, De Martino fait ses premières armes dans le montage,  le documentaire et la postsynchronisation. Assistant réalisateur sur une flopée de titres (dont Il était une fois… la Révolution du grand Leone, en 1971), il dirigera une trentaine de films entre le début des sixties et le milieu des années 80. Alberto prendra d’ailleurs sa retraite au bon moment, celui où la télévision privée italienne tuait le cinéma qu’on aime tant… Un C.V. bien rempli donc, qui couvre tous les âges d’or du cinéma populaire rital : le péplum, le western spaghetti (il commence d’ailleurs sa carrière au moment où les pistoleros de l’Ouest volent la vedette aux héros musclés de l’Antiquité), l’espionnage, le polar, l’épouvante à la sauce gothique, le giallo, le film de super héros…. Comme ses congénères, il mise sur les tubes US du moment, surfant avec brio sur les grands succès du box-office : La Malédiction, L’Exorciste, Le Parrain, L’Inspecteur Harry, les James Bond… D’évidents modèles, mais pour un cinéma bis classieux, bien distribué, bien financé, bien écrit (De Martino scénarisera beaucoup de ses propres films, dont L’Antéchrist), et sacrément bien casté la plupart du temps. Un cinéma bis souvent rentable donc, qui aligne quelques belles réussites commerciales et artistiques : au premier rang, son diptyque fantastico-mystique, L’Antéchrist et Holocauste 2000 ;  mais aussi son gothique Manoir de la Terreur, son giallo tardif Formule pour un Meurtre ou son polar in action Spécial Magnum. Un vrai petit Maître, excellent artisan du cinéma bis, à la carrière exemplaire, et qui mérite bien mieux que les simples politesses auxquelles il a généralement droit…
David Didelot

CONNU POUR... 

    FILMOGRAPHIE

    Année Titre Disponibilité FR
    1961 Le gladiateur indicible Néant
    1962 Due contre tutti Néant
    1963 Persée l'invincible (Perseo l'invincibile)
    1963 Le Manoir de la Terreur (Horror)
    1964 Le Triomphe d'Hercule (Il Trionfo di Ercole)
    1964 Les Sept invincibles (Gli Invincibili sette)
    1964 La révolte de Sparte Néant
    1965 A l'assaut du fort Worth Néant
    1965 Centomila dollari per Ringo Néant
    1966 Espionnage à Cape Town Néant
    1966 Mission spéciale Lady Chaplin
    1966 Django tire le premier (Django spara per primo)
    1967 Opération frère Cadet (OK Connery) Néant
    1967 La gloire des canailles (De la gloire à l'enfer)
    1968 Rome comme Chicago (Roma come Chicago)
    1969 Perversion Néant
    1971 L'uomo dagli occhi di ghiaccio Néant
    1972 Le Nouveau boss de la mafia (I Familiari delle vittime non saranno avvertiti)
    1972 L'assassino... é al telefono Néant
    1973 Le conseiller (Femmine insaziabili) Néant
    1973 Ci risiamo, vero Provvidenza ? Néant
    1974 L'Antéchrist (L'Anticristo)
    1976 Special Magnum
    1977 Holocauste 2000 (Holocaust 2000)
    1980 L'Homme puma (L'uomo puma)
    1982 Blood Link
    1985 Miami Golem
    1985 Formule pour un meurtre
    Partager cet article :

    Enregistrer un commentaire

     
    Support : Creating Website | Johny Template | Mas Template
    Copyright © 2015. La Vidéothèque du Bis - All Rights Reserved
    Template Created by Creating Website Published by Mas Template
    Proudly powered by Blogger